Répondre au commentaire

A propos de Sébastien Castellion et du livre de Christian Buiron :
Colloque samedi 6 novembre à Bourg, Salle Jean Vilar (Théâtre municipal) 14h30 sur le thème :
« Liberté de parole, liberté de conscience » organisé par le « Cercle Républicain Edgar Quinet Aristide Briand » (dont le siège est dans le Pays de Gex)

A Saint Martin-du-Fresne (petite bourgade bugiste) figure un monument dédié à la mémoire d’une illustre quoique méconnue « graine de l’Ain : Sébastien Castellion, pasteur protestant qui opposa à Calvin sa libre parole de penseur religieux libre.
A la fin du XIXème siècle, Ferdinand Buisson , « architecte de l’école laïque de la troisième République », cofondateur de la Ligue des Droits de l’Homme, directeur de l’enseignement primaire et agrégé de philosophie lui consacra sa thèse.
Lors de l’inauguration du monument en 1926, il saluera « l’homme qui a consacré sa vie entière à la liberté de conscience » et fait entendre « avec deux cents ans d’avance la voix de la Révolution, qui est celle de la raison et des droits de la personne humaine ».
C’est l’histoire de ce monument, érigé au prix d’incessantes batailles contre le camp réactionnaire anti-laïque que raconte Christian Buiron dans un livre promis à un bel avenir.
Le colloque du 6 novembre sera donc l’occasion de redire (avec Edgar Quinet, autre maître à penser de Ferdinand Buisson) « qu’aucune servitude ne conduit à l’émancipation et qu’il faut retrouver le fil qui unit entre eux, d’époque à époque, les combattants de la liberté »
Reste à ajouter que ce colloque s’inscrit dans la perspective de la célébration en 2015 du 500ème anniversaire de la naissance de Sébastien Castellion à Saint Martin-du-Fresne.
Le socle en sera donc les contributions des éminents spécialistes qui s’exprimeront lors du colloque du 6 novembre, soit Messieurs :
° Christian Buiron, Président du « Cercle Sébastien Castellion », auteur du livre sur « L’histoire du monument de Saint Martin-du-Fresne » dédié à Sébastien Castellion, apôtre de la tolérance et de la liberté de conscience.
° Samuël Tomei auteur d’une thèse de doctorat d’histoire contemporaine sur Ferdinand Buisson, qui, plus spécifiquement, montrera « l’importance de Sébastien Castellion, philosophe de la tolérance, de la liberté du sujet, pédagogue novateur, qui risqua sa vie à trop penser en dehors de l’orthodoxie calvinienne ».
° Denis Collin, docteur en philosophie, qui traitera du sujet général «Liberté de parole, liberté de conscience »
Roland Monnet Président du « Cercle Républicain Edgar Quinet Aristide Briand »
06 88 20 22 09 Divonne les Bains. Courriel : roland.monnet@wanadoo.fr

Répondre

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA
Cette question sert à confirmer que vous n'êtes pas ici pour ajouter du spam.